Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Batman : Arkham Asylum

Console : Xbox 360
Éditeur : Eidos Interactive
Développeur : Rocksteady Studios
Date de sortie : 22 septembre 2009
Multijoueurs : non
Public : 16 ans et +

Note des membres
2 votes (4.75 / 5)
Posté le Mardi 15 Septembre 2009 par BlueHunter
Moins lisse qu’un Superman, plus complexe qu’un Spiderman, à la fois sombre et torturé, Batman s’impose sans conteste comme le plus intéressant des super héros issus de comics américains. D’une part parce qu’il s’est attiré les faveurs de dessinateurs plus que talentueux (Neal Adams, Frank Miller…), mais surtout parce qu’il a toujours été traité comme un monstre à part entière au moins aussi tordu que les super vilains qu’il est sensé combattre. Et bien entendu comme tout ce qui est populaire aux Etats Unis, Batman a rapidement bénéficié d’une explosion de produits dérivés en série, films, séries animée, jouets et, bien entendu, jeux vidéo. La qualité n’a pourtant jamais été particulièrement au rendez vous, la faute à des adaptations de films faites à la va-vite pour coller de près à la date de sortie.
Avec l’immense succès de The Dark Knight tant auprès des spectateurs que de la critique, il était étonnant de ne pas avoir vu un jeu de plus tenter de surfer sur la vague du chevalier noir et c’est donc Eidos par l’intermédiaire de Rocksteady qui tente sa chance avec ce Batman Arkham Asylum.

Première bonne surprise : le jeu, bien que mettant en scène le joker comme super méchant principal, a la bonne idée de ne pas reprendre le design ou la trame narrative du film de Nolan. L’intégralité des personnages a ainsi été redessinée pour le meilleur (Poison Ivy, Killer Croc… ) ou pour le pire (Commissaire Gordon…) et se rapproche plus du travail de Miller que de Bob Kane. Fait étrange certains persos ont été créés pour l’occasion par Rocksteady alors que d’autres bien plus connus comme Catwoman ou le Pingouin manquent à l’appel, sans doute pour une prochaine fois. Robin, l’acolyte fidèle, n’est également pas de la fête, ce qui signifie l’absence d’un mode coop, Batman restera donc ici plus que jamais un héros solitaire.

La deuxième bonne surprise provient cette fois de la partie technique, le jeu utilisant l’Unreal Engine 3 (oui oui, celui là même qui envoie du lourd dans Gears of War et Unreal Tournament III). On pourra toujours reprocher des textures un peu trop ‘plastique’ pour les personnages mais l’on ne peut qu’admirer le rendu particulièrement glauque des différentes parties de l’asile d’Arkham et saluer des animations toujours impeccables. L’ambiance sonore colle relativement bien au design avec les hurlements sauvages ou des complaintes terribles qui plongent bien dans l’enfer d’Arkham. Le doublage de la VF est un peu en retrait à l’exception notable du Joker dont la voix bien connu rythme l’aventure avec panache.

L’histoire, sans casser trois pattes à un canard a le mérite de cadrer les choses et d’imposer d’emblée le contexte et les principaux protagonistes : Le Joker fraichement arrêté est amené à l’asile d’Arkham mais se rend rapidement maitre des lieux et réserve à la chauve souris une petite fête où son conviés criminels, super méchants et détraqués en tous genres. Il va donc falloir se frayer un chemin à travers la prison, l’asile, l’infirmerie, les égouts et le manoir de l’ile d’Arkham, pour ce faire le joueur dispose d’une collection de bat-gadgets sympa allant du batarang au gel explosif en passant par les incontournables bat-grappin et bat-griffe, même s’il faut reconnaitre que l’on utilise la plupart du temps ses paluches pour frapper copieusement tout ce qui est un peu trop en liberté. Et ça tombe bien puisque la jouabilité est franchement une réussite à tous les niveaux avec un système de combat fluide et complet, une gestion du personnage au poil et une caméra toujours bien placée au dessus de l’épaule droite de Batman (à la Gears of War). Si la bourrinerie est parfois la seule solution, il est souvent possible de s’infiltrer en éliminant discrètement les sbires du Joker jusqu’à semer la panique totale dans les rangs ennemis.

Une variété de gameplay qui compense un déroulement particulièrement linéaire de l’aventure. Sous le fallacieux prétexte d’avoir pris le contrôle du système de sécurité, le Joker vous dicte le chemin à emprunter qui se révèle souvent unique pour se rendre à un point donné. Dommage, on passe à côté d’une partie aventure qui aurait eu sa place dans le dédale d’Arkham. On regrette également le manque d’interactivité des décors qui ne bougeront pas d’un poil durant vos combats, à moins, évidemment, que les développeurs en aient décidé de la sorte. Les frustrés de la crapahute et de la recherche pourront se rabattre sur les 240 énigmes de l’homme-mystère répartis sur toute l’ile qui consistent à ramasser des documents, trouver des points d’interrogation ou prendre en photo un élément précis de la pièce. Ces petits défis, parfois sacrément tordus, donneront pas mal de fil à retordre aux habitués du point and click mais seront toujours récompensé par toute une gamme de bonus tournant autour de l’univers de Batman : biographies, enregistrements audio, figurines de protagonistes ou informations sur Arkham sont donc à débloquer et offrent une vision d’ensemble de la série assez intéressante.

Car ce qui fait réellement sortir Batman AA du lot des beat’em all de base c’est le traitement des personnages beaucoup moins manichéens qu’ils en ont l’air à commencer par Batman lui-même dont la nature est souvent mise en avant et les peurs exacerbées lors de magnifiques passages oniriques lors des rencontres avec l’épouvantail, ces scènes complètement folles et très inventives composent des passages bien plus marquant que la fin trop rapide et un peu décevante.
Les plus acharnés se lanceront dans les défis de combat ou d’infiltration débloqués au court de l’aventure, mais qui font plus figure de consolation après une intrigue intense mais trop breve.




VERDICT

Avantages

- Visuellement superbe
- Excellente ambiance
- Jouabilité sans faille
- Les scènes oniriques

Inconvénients

- Trop court
- Phases de gameplay inégales
- Pas de coop
- Très dirigiste

Graphismes
4 étoiles
8.0 / 10
L'unreal engine et là et ça se sent. Les PhysiX beaucoup moins.
Jouabilité
4 étoiles
8.0 / 10
Fluide, elle est transparente tant en phases de plateforme que de combats.
Durée de vie
2 étoiles
4.0 / 10
L'aventure se torche beaucoup trop vite, les aficionados se taperont les défis de l'homme mystère et gagneront tous les bonus.
Bande Son
3 étoiles
6.0 / 10
Bruitages et ambiance très chouettes, voix nettement moins en forme à  l'exception du Joker.
Scénario
4 étoiles
8.0 / 10
Scenario original avec quelques bonnes idées.
Note Globale
3,5 étoiles
7.0 / 10
En définitive Batman Arkham Asylum s’impose haut la main comme la meilleure adaptation des aventures du chevalier noir en jeu vidéo (ce qui n’était pas particulièrement un challenge en soi…) avec une ambiance bien noire, un gameplay très efficace et une excellence technique. Il reste cependant trop dirigiste et court (bien qu’évitant ainsi la répétitivité), et manque d’un mode coopération. Les fans y trouveront définitivement de quoi se mettre sous la dent, les autres attendront l’occaz.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

21 Sep. 2009 | 00h05


Zefi
Un peu trop simple à mon goût ou du moins sur la démo, surtout que je ne suis pas vraiment fan de l'univers, de quoi me rebuter !

21 Sep. 2009 | 00h14


Joe
Je partage l'avis général de BH. Certes cet opus reste une des meilleurs adaptation de la chauve souris sur console (effectivement qui ne présente pas un gros challenge) et la durée de vie et franchement médiocre.
Des méchants cependant convaincants qui apporte comme dans The dark Knight une ambiance folle qui renforce la noirceur propre à la saga.
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU