Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Alice : Madness Return

Console : Xbox 360
Éditeur : Electronic Arts
Développeur : Spicy Horse
Date de sortie : 16 juin 2011
Multijoueurs : non
Public : 18 ans et +

Note des membres
2 votes (4.00 / 5)
Posté le Mercredi 03 Août 2011 par Zefi
En ces temps vidéoludique menés de bout en train par les jeux de shoot plus populaires les uns que les autres, le média que nous adulons tous (ou du moins, les joueurs qui lisent cet article, logiquement.) offre aux consommateurs d'autres expériences. Certes plus ou moins banales selon certains critères, mais qui changent véritablement de la masse qui envahissent le marché. Un peu à la manière d'Alice Madness Returns qui débarque sans crier garde tout en ayant son mot à dire afin de conquérir quelques clients prêts à lui laisser sa chance.

Suite d'un titre paru autrefois sur PC et PS2 en 2001, cette œuvre pour le moins originale dans son approche esthétique, abrite en son seins un univers charmeur. Bien loin de l'image niaise et enfantine du monde merveilleux d'Alice au pays des merveilles, Madness Returns impose son style à la noirceur fascinante. Fascinant, ce n'est pas peu dire tant cet appel à la découverte d'ambiances radicalement différentes d'un niveau à l'autre, émerveille sans cesse. Une véritable aubaine pour le dépaysement pas toujours bon enfant et parfois vraiment sanglant. Un titre qui au-delà des mécanismes simples dont il regorge, ne se destine qu'aux joueurs majeurs.


Une représentation qui possèdent des coui**** !


Cet Alice va jusqu'au bout de ses idées, sans complexe, et cela durant la quinzaine d'heures qu'il faut pour en voir le bout. Quitte à se faire délaisser par la globalité des joueurs, il s'assume pleinement comme en témoigne son scénario certes captivant mais aux dialogues pas toujours évidents à comprendre. Je ne parle pas d'une quelconque mauvaise plume mais seulement de la tournure des phrases « énigmatique ». On en perd parfois le fil notamment avec des souvenirs que l'on déniche durant le cours de l'aventure, qui dans un premier temps n'expriment pas forcément une idée précise mais qui en les accumulant, apportent une vision plus compréhensible sur des événements antérieurs.

Suite d'un jeu précédemment édité, je préviens qu'on peut sans craindre se plonger dans ce voyage tortueux sans pour autant se sentir perdu. Certaines allusions ou autres dialogues en référence à la première aventure d'Alice ne seront pas constamment compris de tous, mais ne gênent en aucun cas la progression de l'histoire. De petits clins d’œils agréables pour les initiés en quelques sortes. De la même manière, les autres points qui définissent un jeu restent abordables pour tous joueurs ayant déjà tâté d'un jeu d'action-aventure. Reprenant divers éléments d'autres mastodontes, Alice n'innove guère !


Loin d'être parfait


Si on se plaît à zieuter les décors grâce à leurs représentations artistiques, lorsque il est question de prendre part à des affrontements ou autres séquences de plates-formes, on grogne trop souvent sur des soucis de jouabilité. Partant d'un postulat basique, et se basant autours d'un Lock lors des affrontements, on aurait adoré profiter d'un système aussi souple qu'un Zelda par exemple. Bien que très dynamiques, les joutes contre les ennemis posent de sérieux problèmes à cause d'un manque de souplesse et de précision lorsque l'on veut passer d'une cible à l'autre. Ses carences parfois trop présentes, n'enlèvent en rien à l'action rythmé et à l'arsenal hors du commun d'Alice. A sa disposition, un couteau afin de cuisiner ses adversaires à sa sauce, un parapluie qui sert de bouclier, une tellière qui remplace en quelque sorte un lance-grenade classique... L'objet le plus important qui jouera également un rôle lors de certains passages « casse-tête » ou de plates-forme, n'est ni plus ni moins qu'une bombe à retardement (que l'on déclenche avant le temps imparti si on le souhaite) déguisée en lapin-peluche couronné d'un chapeau noir. Pas aussi mignon qu'il en à l'air ce petit animal...

Un arsenal peu commun, dont le joueur doit prendre en compte également l'esquive si il veut survivre lors des niveaux de difficultés supérieurs ! Si le combat s'éternise un peu trop et que le niveau de santé atteint un certain seuil, l'héroïne s'énerve et devient bien plus puissante afin de dérouler sur Trolls, gobelins, marionnettes... Si on survit à ces combats pas forcément toujours évidents, attention à ne pas tomber dans les abysses de ce monde merveilleux, car les morts liées à la mauvaise gestion de la caméra suffiront amplement pour ne pas en rajouter. Lors de ces fameuses séquences de sauts et de voltige, elle jouera pas mal de tours aux joueurs quitte à les faire criser seul devant leurs écrans. En parlant de défauts, les habitués de technique bien léchée qui souhaitent des graphismes parfaits au détriment de la recherche esthétique, descendront sans peine cette suite. Quel que soit le regard porté sur les décors, on remarque tant bien que mal, une multitude de défauts en particulier lorsque l'on s'attarde quelques secondes sur les textures. La modélisation des cheveux d'Alice rappelleront quelques souvenirs aux fans d'Heavenly Sword (pour ne citer que lui).


On en ressort pas indemne !


Heureusement que les différents lieux que l'on traverse, possède un cachet unique et représente de fort belle manière, un pays merveilleux sous ses airs les plus torturés. Si l'on retrouve les classiques de l’œuvre originale, ils sont radicalement différents dans leurs représentations, il en est de même avec les protagonistes plus que connus de l'univers. Un retour triomphale est à souligner avec des personnalités intéressantes qui s'éloignent du carcan habituelle par rapport à cette licence. Surtout avec l'intégration d'une version française parfaitement en adéquation avec l'univers. Se plonger dans cette vision, n'est pas sans conséquences néfastes pour le système nerveux, mais la qualité globale de l'aventure permet d'y prendre énormément de plaisir malgré la venue d'une lassitude tristement mortelle pour votre serviteur. A force de multiplier les décès, d'utiliser constamment les mêmes mécanismes de gameplay, on finit par se délaisser quelques temps du jeu. Pour mieux y revenir par la suite, tant on se sent inévitablement attirer par cette esthétique hors norme et d'un level-design intéressant. Un vrai travail qui en résulte une suite de tableaux plus étranges et agréables les uns des autres. Dommage que le reste ne suit pas toujours et nuit à l'immersion.

VERDICT

Avantages

-Esthétiquement parfait
-Une durée de vie très convenable
-Souvenirs et autres objets à trouver
-Combats dynamiques
-Une âme abrite ce jeu
-American Mc Gee's Alice premier du nom téléchargeable gratuitement suite à l'achat du jeu neuf !

Inconvénients

-Techniquement pas toujours convaincant
-Problème de caméra
-Lassant

Graphismes
3,5 étoiles
6.5 / 10
Peu extraordinaire, plutôt décevant même, cependant la direction artistique prend le dessus et s'en sort avec les honneurs !
Jouabilité
3 étoiles
6.0 / 10
Rien de bien nouveau pour l'occasion mais la jouabilité manque de souplesse à l'image des caméras pas toujours excellement placées.
Durée de vie
4,5 étoiles
8.5 / 10
Une longévité conséquente surtout si l'on souhaite récupérer tous les souvenirs et autres items dissiminés ici et là !
Bande Son
4,5 étoiles
8.5 / 10
Traduction, musique, voix, une réussite !
Scénario
3,5 étoiles
7.0 / 10
Malgré de grosses incohérences, on retient la descente dans ce monde atypique et à l'ambiance très glauque jusqu'au dénouement final !
Note Globale
4 étoiles
7.5 / 10
Spicy Horse ose et s'en voit féliciter, une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie de joueur pour ne pas mourir trop bête. Tim Burton peut en prendre de la graine !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU