Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

The Legend of Zelda : Spirit Tracks

Console : Nintendo DS
Éditeur : Nintendo
Développeur : Nintendo
Date de sortie : USA : fin 2009 / Eur : NC
Multijoueurs : oui
Public : Tout public

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Lundi 06 Juillet 2009 par philyra
Dès les premiers visuels de Spirit Tracks diffusés, on savait déjà que ce nouvel épisode de la série s’inscrirait dans la droite ligne de son prédécesseur. Les amateurs du premier Legend of Zelda sur ce support seront donc les premiers satisfaits, mais les idées qui s’annoncent seront-elles suffisamment novatrices pour encore produire de l’effet ? Certains s’inquiète en effet de la tournure des évènements et craignent une absence de renouveau. Voici nos impressions toutes fraîches sur la question.


Une démo en trois temps fort

Afin de nous proposer de découvrir les aspects essentiels de ce qui s’annoncent comme les phases principales de gameplay, nous avons eu la possibilité de nous essayer à trois genre de parties bien distinctes. La première que nous allons aborder concerne le déroulement des fameux voyages en train. L’elfe le plus célèbre de l’histoire de Nintendo a en effet troqué son habit vert contre celui du cheminot, mais il n’en reste pas moins un héros au service de la princesse Zelda. C’est tout du moins ce que laisse supposer les vidéos et on ne doute pas un instant de ces capacités. Mais pour en revenir à l’histoire de locomotive, cette dernière possède quelques anciennes caractéristiques du bateau « dragon rouge » qui portait notre jeune blondinet sur les mers. Il s’agit principalement du canon incorporé, ce dernier permettant ici aussi de se débarrasser des obstacles les plus gênants du type des sangliers qui nous fonce dessus (chevauchés ou non par des orcs d’ailleurs).
Nous pouvons cependant utiliser une méthode plus pacifique au cas où ce ne sont que des vaches et autres cochons qui se placent par mégarde sur notre chemin, en tirant sur l’équivalent d’une sonnette placée adroitement sur le haut de l’écran tactile. Mais ce qui change radicalement la progression par rapport à l’aventure précédente, c’est surtout la quasi impossibilité de gérer la direction prise par les rails. On pourra juste choisir d’aller à droite ou à gauche lors d’échangeur, de même qu’on pourra régler la vitesse de notre engin. La caméra reste également complètement libre et répond au stylet et à l’œil. Après l’essentiel est de rester vigilant quand à son nombre de cœurs de vie, notamment lorsqu’on finit par s’approcher d’un tunnel. Ces derniers cachent en effet nombre d’ennemis, le plus vil étant celui qui nous poursuivait, invisible dans le noir mais n’hésitant pas à nous avaler au moindre coup de semonce mal placé !

Au sujet des grosses bébêtes justement, l’autre partie de la démonstration nous amenait devant un des boss du jeu. Il s’agissait du gros scarabée également aperçu au cours d’une vidéo diffusée. Ce qu’on remarque dans l’instant, c’est que la formule reste la même. On utilise l’objet découvert dans le donjon en question (dont on reparlera plus bas) et on vient à bout du monstre après deux phases de combat. La simplicité est de mise est les habitués seront peut-être légèrement désappointés par la vitesse à laquelle ils viendront à bout du monstre, sans une égratignure à déplorer et sans compter la présence de pots à proximité. Link dans son beau costume vert conserve donc toute sa superbe, et nul ne saurait contredire ce point en faveur de notre petit elfe préféré.

Mais la dernière partie qui retiendra particulièrement notre attention concerne le donjon parcouru dans la démo. D’entrée de jeu on nous propose de prendre commande d’un allié pour le moins inattendu en la forme d’une armure guerrier fantôme. Par l’intermédiaire d’une icône placée en bas de l’écran tactile la progression se fait en alternant entre les deux personnages qui se complètent. L’invulnérabilité de l’un offre des possibilités insoupçonnées à l’autre. Insensible au feu, l’armure passe alors des barrières jusqu’alors infranchissables et frappe l’interrupteur sous la simple commande du stylet. Ce dernier sert également à déplacer l’imposant guerrier, un fait plutôt pratique pour se diriger dans la lave quand notre héros se tient lui-même sur le casque de son précieux allié pour éviter de se brûler l’arrière-train ! Mais là où l’armure est invulnérable, Link peut s’emparer d’objets qui lui sont spécifiquement destinés. Celui du donjon en question se révèle être une sorte de ventilateur feuillu qui se met en marche au moindre souffle dans le micro. Sa brise surpuissante fait alors s’envoler des éléments tels qu’une clé qui peut ainsi se déposer sur une autre plateforme pour peu qu’elle fut hors de portée juste avant. Une bonne idée parmi d’autre en quelque sorte, car même si le genre demeure éternel ces légers changements remettent tout de même la machine en marche de façon efficace. Les anciens continueront d’aimer et les néophytes ne devraient pas se faire attendre.

Décidément, impossible de ne pas apprécier l’ingéniosité des développeurs en matière de Legend of Zelda. On pensait avoir tout vu des éventuelles mécaniques de jeu mais on se surprend à découvrir les différents objets et alliés qui s’offrent à notre stylet sous un jour inattendu. Même si en soi les trois phases révélaient les aspects principaux du gameplay on peut s’attendre à une aventure riche en rebondissements.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

07 Jul. 2009 | 00h39


nonokyo
Ce pauvre Link n'est plus que l'ombre de lui même

07 Jul. 2009 | 01h11


Vinz
Je reste assez sceptique. Même si le jeu semble bien on ne fait que tourner en rond. J'attends surtout le prochain Zelda WII, en espérant qu'il soit vraiment riche et profond, cette fois-ci je serai sans pitié :-p

07 Jul. 2009 | 14h03


philyra
1re étape : apprécier les graphismes. 2e étape : avoir touché au premier épisode. 3e étape : accepter de jouer à un Phantom Hourglass 1.2 question développement. Pour ma part je reste assez fan mais c'est évident que les "nouveautés" ne sont pas légions si on oublie les environnements, les objets et les alliés en eux-mêmes...

08 Jul. 2009 | 14h05


Vinz
Oué, c'est la 3e étapes qui me fait défaut :-p Bon après ça restera sûrement un très bon épisode. Par contre je pense que la presse sera moins gentille sur la note.
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU