Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Resident Evil : The Darkside Chronicles

Console : WII
Éditeur : Capcom
Développeur : Cavia
Date de sortie : 27 novembre 2009
Multijoueurs : oui
Public : 18 ans et +

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Samedi 11 Juillet 2009 par philyra
The Darkside Chronicles s’annonce comme un énième remake du deuxième épisode de la série Resident Evil, mais pas n’importe lequel puisque c’est le rail-shooter qui revient sur le devant de la scène dans une formule résolument graphique et dynamique. Lors de la démonstration le test fut proposé avec le Wii Zapper, l’avantage avancé étant le caractère réaliste de cet accessoire une fois tenu en main. Ne reste plus qu’à savoir si la plongée dans l’aventure fut complète.

Un réveil au fond de l’enfer


Outre l’inintérêt du Wii Zapper de par son inconfort mais également à cause de la difficulté d’interagir avec le bouton A, ce qui s’avère un inconvénient d’importance compte tenu des interactions possible avec certains objets, et bien la prise en main se révèle simple et immédiate. Au départ, et pour ceux qui n’auraient pas joué au précédent Umbrella Chronicles, c’est un peu déroutant de ne pas pouvoir se diriger à sa convenance. Néanmoins, le principe fait vite monter le stress car cela correspond parfaitement au vieux syndrome « écran fixe » qui suggèrerait une impossibilité dans les tous premiers épisodes de la série de voir ce que l’on voulait quand on le voulait. Là il s’agit plutôt de la mise en scène qui suit image par image le déroulement de l’intrigue et surtout les mouvements erratiques mais déjà scriptés des personnages. Dans un sens ce type de jeu nous fait donc revenir aux origines de la série pour ce qui est de l’image imposée de l’environnement, contrairement à la « révolution » que fut Resident Evil 4.

Au final (et pour expliquer clairement les choses), on évolue à travers les yeux du personnage que l’on incarne et on est dépendant de ses actions. Il tourne la tête à droite, on voit l’image à droite, il tombe à terre, on se ramasse avec lui, etc. L’ensemble de l’aventure s’avère dans l’idée très linéaire, et pourtant on apprécie les sensations propres à cet aspect purement arcade qui se dégage du titre. On se focalise alors sur le petit viseur à l’écran qui détermine notre pointage à la Wiimote, puisque après tout notre unique but dans la vie c’est de dérouiller du zombie, et accessoirement de comprendre le fin mot de l’histoire extrêmement fouillée du deuxième épisode. Selon des sources plus ou moins diverses, on sait déjà que les rebondissements seront nombreux mais avec les deux phases de démonstration disponibles il fut difficile de juger sur ce point d’autant que lesdites phases s’arrêtaient à des moments cruciaux de l’aventure histoire de nous tenir en haleine jusqu’à l’image « coming this winter ». Mais ça, on était déjà au courant.

Un duo de charme et de choc


La première démonstration concernait le début de l’aventure, avec possibilité au choix d’incarner Leon S. Kennedy ou Claire Redfield (d’où un mode coopératif à deux si l’envie s’en ressent). Après un accident pour le moins violent avec une sorte de van, nos deux amis se retrouvent livrés à eux-mêmes dans la ville de Racoon City où il ne fait pas bon vivre en ce moment. Les habitants ont en effet été victimes d’un étrange virus qui les a transformé pour la majorité en mort-vivants, et il vous faudra vous frayer un chemin à travers leurs carcasses décomposées pour espérer atteindre un abri plus sûr que les rues en miette de la ville. Dans ce parcours du combattant on remarque tout d’abord une chose : sur un écran bien grand, contrairement à beaucoup d’autres jeux sur Wii, Darkside Chronicles ne devient pas un amas de pixels immonde malgré un léger aliasing. Les graphismes sont léchés et les textures des environnements sont d’une qualité plus qu’acceptable quel que soit le lieu traversé.

Pour ce qui est du gameplay, il s’agit de tirer sur tout ce qui bouge et on note encore plusieurs petits détails sympathiques. Déjà, on peut faire des dégâts visibles sur pas mal d’éléments du décor, ensuite les dommages sur les zombies sont zonés (la tête ! la tête !), enfin les ennemis se révèlent plutôt variés dans leur forme sachant que la majorité du bestiaire connu de la licence est habilement exploité. N’ayant pas accès à la célèbre valise, les objets se ramassent directement sur l’écran avec le fameux bouton A. Il peut être question de plantes, de munitions ou de grenades. A ce propos d’ailleurs, il faut savoir que le pistolet de base possède des munitions infinies et que deux autres armes (uzi et shotgun lors de la démonstration) sont accessibles, en plus des grenades, avec par contre une limitation du nombre de tir. C’est le nunchuk qui sert à alterner entre les styles histoire de ne pas servir à rien, et le résultat est convaincant puisque les changements sont rapides et précis, une seule main étant destinée à cet usage. En ce qui concerne la deuxième phase de démonstration en compagnie de Steve Burnside, un clone de Leon issu de RE : Code Veronica, à part nous faire faire un détour par la prison ne nous révèle rien de plus ni sur l’histoire ni sur le gameplay. Ha si ! Un essaim de corbeau… ça peut faire mal (cf Hitchcock).

Cet épisode a tout pour faire honneur à la série des Chroniques sur Resident Evil. Beau même sur grand écran, avec des contrôles précis et une intrigue toujours efficace grâce à des rebondissements nombreux, le titre possède ce qui faisait la force des bornes d’arcade avec la touche de modernité bienvenue en supplément. En effet ce « côté obscur » qui revisite la deuxième aventure promet de nous entraîner une fois de plus avec succès dans le monde déchaîné des morts-vivants, au point que la linéarité ne se fait plus vraiment sentir mais devient elle-même une source spécifique de stress.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

13 Jul. 2009 | 19h39


Zefi
A voir umbrella m'avait plutôt fait rire par son manque de punch !

14 Jul. 2009 | 13h19


philyra
En effet Umbrella était passable mais cet épisode s'annonce bien mieux, notamment dynamique et stressant pour un rail-shooter ;)
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU