Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Portal 2

Console : Xbox 360
Éditeur : Valve Software
Développeur : Valve Software
Date de sortie : 21 avril 2011
Multijoueurs : oui
Public : 12 ans et +

Note des membres
2 votes (4.50 / 5)
Posté le Mardi 25 Janvier 2011 par philyra
Quand Valve a annoncé la sortie de Portal en 2007 un vent de fraîcheur a soufflé sur le monde du FPS. Imaginez ! Un jeu de tir à la première personne en 3D où le but n’est pas de tout détruire sur son passage à coup de pistolaser et autres joyeusetés. Au contraire même, on vous demande de faire preuve d’habileté et d’ingéniosité. Une formule qui a fait paraître un tout nouveau genre et c’est avec beaucoup d’ardeur qu’on attendait le deuxième épisode. Il semble en effet très prometteur grâce notamment à son mode coopératif. Nous avons d’ailleurs pu le tester lors de cette preview. Prêt à refaire un tour dans le laboratoire d’Aperture Science ?

Les mécha n’ont qu’à bien se tenir !


Caché au fond de la salle du showcase d'EA derrière un énorme kakémono représentant le logo du jeu, Portal 2 était à l’essai sur PS3 et Xbox360. L’absence sur plateforme PC m’a laissé un petit goût amer puisqu’il aurait été intéressant de tester les différences de maniabilité, mais ce qui est clair c’est qu’en matière de manette pas de jaloux. On prend donc place sur un siège libre et on récupère au hasard le pad de la 360. Le studio manager de chez Valve, Thad Wharton, se tient à disposition pour nous guider et en attendant que mon co-équipier à côté s’installe confortablement j'en profite pour admirer les graphismes du jeu sur téléviseur 50 pouces.

Ce qui est clair, c’est que les aficionados du premier épisode ne seront pas dépaysés. On retrouve l’ambiance murs blanc / gris / noir rectangulaires avec les sigles d’Aperture Science un peu partout, les switchs rouge, les cubes, les plaquettes d’indication, l’eau toxique, les lasers et surtout la voix synthétisée... Les similitudes ne s’arrêtent pas là pour autant car que serait Portal sans cette arme qui créé les fameux portails ? Ni une ni deux on la récupère dès le début du jeu ou presque et on retrouve alors immédiatement ses marques. Gâchette gauche, un portail en bas, gâchette droite, un portail en haut, on traverse le trou de ver et zou ! Nous voici en haut de la zone au premier abord hors d'attente. Un gameplay permissif au possible, simple d'accès et toujours diablement efficace.

Mais là où le second épisode promet monts et merveilles, c’est qu’il rajoute des briques de gameplay à ce qui existait précédemment. Pas de spoil lors de cette séance, les développeurs nous informent juste avoir préparé le double du nombre de salles à explorer, soit une quarantaine environ pour le mode solo. La campagne promet d’être plus longue et vous le savez bien, plus c’est long plus c’est bon ! J’en viens maintenant au point important, le cœur de cette preview : le mode coopératif. Les transformers n’ont qu’à bien se tenir, voici un duo de choc en la personne de nos deux charismatiques robots. Orange est le premier, longiligne et frêle d’apparence, Bleu est le deuxième, court sur patte et plutôt d’allure costaude. Ce ne sont pas là les noms officiels bien évidement mais l’intention est bien de différencier la présence des deux joueurs.

A la vie à la mort !


L’intérêt avec ce mode coopératif c’est qu’il dispose d’un nombre de salles spécifiques qui requièrent une progression des deux joueurs en simultané. Les énigmes sont pensées pour être résolues avec coordination, et vous devrez réfléchir avec quatre portails et non plus seulement deux. Le détail sympathique c’est que pour assurer une bonne compréhension online entre deux équipiers les développeurs ont instauré un système de ping. En clair, vous pouvez placer un marqueur à l’endroit où vous visez de manière à indiquer à votre partenaire où tirer / regarder. Plutôt pratique quand on n’a pas la possibilité de communiquer en live.

Le didacticiel que nous avons été amenés à suivre nous a servis à mettre en pratique cette méthode, mais aussi à découvrir les actions des robots qui peuvent se saluer entre eux, ainsi que les écrans de chargement, choses beaucoup moins plaisantes il faut bien l’accorder. Après ça nous avons déambulé dans la première pièce. Au départ séparés, il fallait que l’un actionne un switch pour ouvrir la porte de l’autre. Puis par la suite les retrouvailles poignantes entre nos deux héros nous conduisent à des puzzles plus subtils. Le level design se révèle inventif et malin. Un plaisir pour les méninges. Je pense notamment à l’utilisation de la physique pour qu’un des joueurs prenne de l’élan afin que son équipier le lance sur la zone d’en face, le tout en ayant pensé à actionner le switch du mur qui fait barrage. Tout une mécanique qui fait la richesse de ce jeu. Certes sans gage de grand intérêt question rejouabilité mais il y a fort à parier que l’aventure à elle seule fera partie des expériences incontournables de 2011.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

28 Jan. 2011 | 02h36


TeddyWayne
Pour y avoir joué un petit peu j'ai eu une très bonne impression.
Après j'ai peur que la jeu soit peut être trop répétitif par rapport aux énigmes ?
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU