Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Lollipop Chainsaw

Console : Playstation 3
Éditeur : Warner Interactive
Développeur : Grasshopper Manufacture Inc
Date de sortie : 15 juin 2012
Multijoueurs : non
Public : 18 ans et +

Note des membres
3 votes (2.83 / 5)
Posté le Dimanche 03 Juin 2012 par Sumox
L'oeil coquin de la jolie blonde me faisant de l'oeil, pas de doute, Juliet n'est pas du genre à se laisser manipuler. Suda 51, au passage enfant terrible du monde vidéoludique, nous parsèment d'un jeu vidéo qui semble avoir été influencé sous des produits pas très illicites. À l'instar de ces productions antérieurs (No More Heroes, Shadows of the Damned), Lollipop Chainsaw vire encore une fois dans le violent, voire même le gore.


Goichi


La formule dite « action » semble facile à reproduire, surtout dans un média comme le nôtre (le jeu vidéo) si souvent accusé de tout (et surtout n'importe quoi) par des têtes bien pensantes ayant bonne opinion sur rue. Passons vite fait sur l'étalage pseudo intellectuel et revenons (c'est quand même le sujet) sur ce nouveau jeu vidéo qui va crier aux chaumières de toutes les mamies. Lollipop Chainsaw se veut très série B dans son esprit, ou même série Z. Mais si la violence est de mise dans ce soft, nous sommes encore très loin d'un étalage outrancier d'un OneChanbara, dont la dénudé ne lui faisait pas peur. Lolliipop Chainsaw est en ce sens un titre qui privilégie l'élégance, oui je sais que cela ne prête pas au premier regard, mais c'est pourtant la réalité. Les développeurs ont ainsi pris pour parti pour des angles de vue avec la caméra qui dévoilent que le strict nécessaire de notre héroïne. Des scènes donc pas graveleuses et surtout qui nous place bien au coeur de l'action sans problème de caméras. Outre donc ces passages sexy de la demoiselle, qui finalement ne dévoilent pas grand-chose de son intimité, tant pis pour les pervers, ce titre désamorce sa profusion de violence via un sens de l'humour qui fait mouche tout au long du jeu.

Parfaitement conscients de la nature de leur nouvelle production, les développeurs ont très vite compris que des petits jeunes risque de tomber sur leur jeu sans l'approbation des parents , voilà pourquoi ce nouveau jeu vidéo, joue à fond la carte du second degré pour éviter que le réalisme emporte le dessus. Un résultat au final très drôle, qui réserve de nombreuses surprises, notamment aussi dans les dialogues. Mais chut, vous comprendrez tout le 15 juin, jour de sa sortie.


Pas si blonde


Juliet (non il y a pas d'erreur dans l'orthographe de son prénom), s'avère être une fille avec plein d'énergie et très sexy. En chasseuse de Zombies, elle donne tout ce qu'elle a dans le ventre. En look de pom-pom girl, elle sait aussi manier la tronçonneuse qui sait faire pâlir plus d'un mec. Alors quand sur le chemin elle croise des morts vivants où je ne sais quoi d'autre, c'est vite du sang à tous les étages. C'est qu'il ne faut pas l'énerver la demoiselle, surtout que depuis qu'elle a découvert que la ville est ravagée par une horde morts-vivants, elle se dit qu'il est temps de prendre les choses en main. En athlète avertie, elle n'hésite pas à donner de sa personne dans des positions acrobatiques qui va en faire tourner la tête de plus de plus d'un mec. La tronçonneuse servant souvent à achever ses ennemis, il est évident que Juliet tient la situation en main. Mais de manière générale, il est important de savoir comment prendre parti des palettes de mouvements de la Miss : comment placer un saute-mouton pour atterrir dans le dos d'un mort-vivant, ou s'extirper d'une mêlée un peu trop envahissante. Lollipop Chainsaw est un donc surtout un beat'em all qui n'est pas pour déplaire aux vieux fans du style (Snif, Final Fight, Street of Rage...) mais avec de la violence à l' extrême. À l'instar de beaucoup de modèles du genre, le titre de Namco Bandai propose quelques combos, qui une fois votre jauge de remplit déclenche une furie de tous les diables. Et si vous parvenez en plus à sauver des civils ou à décapiter un certain nombre de zombies, de jolies médailles seront votre récompense.


The ambiance


Aussi fou soit-il, Lollipop Chainsaw est de manière structurel assez classique qu'il tente régulièrement de déguiser le style par une manière plus ou moins habille. Quelques épreuves maquillées en mini-jeux viennent en renfort pour ne pas trop vous ennuyer : une salle où il faut aligner les points en décapitant des zombies rappelle furieusement n'importe quel autre jeu dites "classic", ou les zombies subsistent à des humains. Pas très original, mais néanmoins purement fun. Et avec le Chainsaw Dash, une technique qui offre à Juliet de foncer sur le tas avec la tronçonneuse en avant, c'est l'effet garanti à l'aspect visuel. Pour le reste du jeu, on reste encore dans la forme de l'interrogation. Par exemple avec Nick, son petit copain. Mais dont son rôle semble très limité dans ce jeu : il lui reste que sa tête qui donne lieu dans le feu de l'action à des séquences de QTE.


Lollipop Chainsaw est un jeu que nous attendons. C'est toujours bien de voir de temps à autre des jeux complètement déjantes, surtout si comme moi on aime le degré de finition de série B qui se dégage de ce soft. L'excellente direction artistique de Suda 51 devrait nous apporter son petit effet. Mais soyons clairs tout de suite, aussi attractif et fun soit-il, nous espérons quand même que la narration soit vraiment bonne, pour ce type de jeu c'est presque obligatoire.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU