Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Final Fantasy Type-0

Console : Playstation Portable
Éditeur : Square-Enix
Développeur : Square-Enix
Date de sortie : NC
Multijoueurs : NC
Public : NC

Note des membres
aucun vote :-( votez !
Posté le Jeudi 11 Août 2011 par itokiry
Final Fantasy Type-0 c’est un peu le Duke Nukem Forever de la saga de Square Enix. On en a beaucoup entendu parler pendant quelques semaines, quelques images ont même fusé sur la toile, mais bientôt plus rien ne laissait entendre que le projet était toujours en route. Et puis un beau jour, comme par enchantement, on découvre que la firme nippone n’a pas dans l’intention de laisser tomber ce titre si prometteur dans l’oubli, en annonçant sa date de sortie officielle au Japon. C’est le 13 octobre de cette année qu’il devrait enfin investir les échoppes de l’archipel, et on ne va pas se le cacher, cela risque d’être un gros succès commercial, FF oblige. Pour ce qui est de sa qualité par contre, rien n’est plus incertain. Heureusement, Square Japon a diffusé cette semaine sur le Playstation Network nippon et sur internet une démo jouable de quelques minutes toute en Japonais pour les inconditionnels désireux de savoir ce qu’il valait. Bien entendu, en bons fans de la série de J-RPG que nous constituons, nous nous sommes jetés sur l’occasion pour découvrir les merveilles que recèle le futur UMD que l’on espère voir débouler sur notre continent un jour peut-être… On vous en livre bien entendu nos impressions en détail.

Du Final Fantasy avant tout


Comme tout bon Final Fantasy qui se respecte, ce Type-0 se devait de démarrer sur les chapeaux de roues avec une cinématique pour le moins magnifique et troublante. Evidemment, cela couplé à beaucoup d’émotion et de morts, ainsi qu’à des personnages atypiques au look très japonais, ne pouvait que nous donner envie de voir la suite, et surtout d’y toucher. Ça tombe bien, c’est justement ce qui est au programme de cette démo. Et là c’est le choc ! Car après avoir observé ce qui semblait être les résidus d’une bataille acharnée dans la vidéo de commencement, on se retrouve comme par miracle dans la peau d’un personnage bien loin de tout tourment. Des tenues d’écoliers et des frimousses de collégiens… Voilà qui ne laisse rien présager d’autre qu’un retour pur et simple à la vie d’étudiant en bas âge. Enfin bas âge… Tout de suite les grands mots. Non, il s’agirait plus d’ados lambda dans leur école d’on ne sait quoi. Vous vous en doutez sûrement, la langue nippone n’est pas la plus simple à maîtriser pour les petits francophones que nous sommes. Et ça tombe bien que vous pensiez cela, car après tout, nous n’allions pas l’apprendre uniquement pour cette démo jouable. Ce qui veut dire que malheureusement (enfin cela évite tout spoil, mais bon…) nous ne pourrons pas effectuer de compte rendu du scénario de départ.

Grosso modo, la seule chose que l’on est apte à comprendre lorsque le japonais n’est pas notre fort, c’est que quelque part dans le monde c’est la guerre, et qu’ailleurs c’est un peu moins moche… ça vous va ? Non ? Nous non plus, mais on va être obligé de s’en contenter avant une éventuelle traduction. Et pour ne rien vous cacher, la foule de dialogues, super bien doublés il faut le reconnaître, n’auront pas réussi à rendre l’histoire plus compréhensible pour notre esprit, puisque entièrement japonais évidemment. Cela n’empêche pas de s’émerveiller devant la prouesse technique que réalise ce Type-0. Des décors variés, léchés et maîtrisant à la perfection leurs effets de lumière, voilà qui a de quoi rassurer, rappelons que le soft était initialement prévu sur téléphone mobile. Un peu d’aliasing certes, mais pour de la PSP le résultat est effarant. Cet opus surclasse sans problème Crisis Core sur le même support. Du reste, nous retiendrons tout particulièrement le bestiaire qui s’annonce très fourni et sympathique. C’est du moins ce que laissent présager les bébêtes que l’on aura tout le loisir de démembrer dans cette démo.

Un système de combat différent


Après avoir mangé du Crisis Core et du Dissidia sur la Playstation Portable, deux titres foncièrement différents, il était difficile de savoir à quoi s’attendre avec cet épisode. D’autant plus que faisant parti du projet Fabula Nova Crystallis au même titre que Final Fantasy 13. On aurait donc très bien pu avoir quelque chose de proche de ce dernier. Mais il n’en est rien. Au premier abord, le système de combat se présente sous une forme peu commune à la série et très proche de Crisis Core. Ce qui inclus déplacements rapides autours de l’adversaire et attaques intuitives enchaînées à une vitesse folle, couplées à une absence pure et simple de barre ATB. En plus de cela, le système d’esquive a été calqué. Mais le tout est plus simple, plus intuitif encore que précédemment, pour permettre un rythme encore plus soutenu. Les batailles sont très dynamiques, tout comme les phases de déplacement dans les environnements, qui s’effectueront de manière très limité à l’instar de FF 13, puisque l’on ne pourra sortir du couloir qui nous est servi. Rentrer dans un affrontement n’engage aucun temps de chargement, et pour cause : ceux-ci se déroulent en temps réel pendant l’aventure. Il n’est plus question de s’arrêter deux secondes pour castagner du bestiau lorsque l’on en rencontre, puisque nous les croiserons et les abattrons tous naturellement et sans attente. Les temps de chargements viendront par contre perturber nos déplacements de zone en zone, mais rien de grave toutefois.

Si les menus sont très fournis, les écritures Japonaises empêchent les néophytes (dont nous faisons partie) de tout comprendre correctement. Ce qui est certain par contre, c’est que le tout s’annonce diablement complet et pêchu, comme le laissent présager le système de combat complexe et dynamique et les options en veux tu en voilà. On remarquera aussi que les ennemis s’enchaînent à une vitesse incroyable. On passe très rapidement d’un boss à l’autre, d’un ennemi lambda à quelque chose de plus gros, et cela s’avère assez grisant. De plus, il sera possible de changer de personnage en cours de partie parmi la liste qui nous est proposée dans cette démo. Chacun d’eux possède des capacités différentes bien entendu, et méritera d’être utilisé à bon escient le moment venu.

Le verdict en avance


Après avoir autant attendu pour poser enfin nos doigts sur ce Final Fantasy Type-0, le moins que l’on puisse dire est que le tout s’annonce grandiose. Système de combat ultra dynamique et complet, ainsi que réalisation top niveau sont au programme, et ce n’est pas pour nous déplaire. Reste un scénar dont nous connaîtrons les tenants lors d’une éventuelle traduction, mais en attendant nous ne pouvons que spéculer. Même si il a été difficile de comprendre la moindre des informations à l'écran, une fois rentrés dans le jeu il s'avère quasiment intuitif. Bref, cette première approche, même si courte et entièrement en Japonais, n’aura réussi qu’à faire grandir l’attente dans notre cœur. On a hâte de pouvoir enfin prendre en main la version Française du soft, si tant est qu’elle daigne arriver un jour…
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU