Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité

Fable 2

Console : Xbox 360
Éditeur : Microsoft
Développeur : Lionhead Studios
Date de sortie : 24 octobre 2008
Multijoueurs : oui
Public : 16 ans et +

Note des membres
12 votes (4.54 / 5)
Posté le Vendredi 10 Octobre 2008 par BlueHunter
Peter Molyneux est sans aucun doute une personnalité à part dans le monde du Jeu vidéo. Dernier vestige d’une époque où la comm n’était pas assurée par des directeurs marketing mais par des game designers épanouis et fiers de leurs bébés. Sa discrétion, sa gestuelle et son accent 100% british sont mis au service d’un storytelling permanent qui lui a valu sa réputation de gourou sans foi ni loi. Et pourtant à chaque fois qu’il réalise une présentation, on ne peut s’empêcher de le croire, où tout le moins de vouloir le croire. Et bien évidemment, Fable 2 ne fait pas exception.
A sa sortie sur xbox Fable avait fait un bien joli carton tant critique que commercial. Joueurs, vendeurs et journalistes s’accordaient pourtant à dire qu’il soufflait sur Bowerstone comme un fumet de non finition. Après tout le développement avait été pour le moins homérique et son déroulement étalé sur plusieurs années avait pu être suivi de près via le blog de l’équipe. C’est donc à l’occasion de l’adaptation PC que Lionhead, la bande à Molyneux, s’est fendue d’une sorte de version ‘director’s cut’, plus longue et pas coupée comme dirait l’autre. Une fois de plus, gros succès, mais tous savaient que le réel potentiel du jeu ne pourrait éclater au grand jour que sur une machine vraiment plus costaude que la xbox. Fable 2 est donc attendu au tournant et nul doute qu’une fois encore les innovations seront aussi nombreuses que les expectations.
La première chose qui vient à l’esprit quand on voit tourner Fable 2 est que la claque est nettement moins grosse qu’à l’époque du premier volet. Ce Fable là est plutôt joli et a clairement du caractère mais ce n’est clairement pas le jeu qui vous fera oublier GoW, Molyneux se veut alors rassurant quant aux nouveautés apportées au jeu : Non le jeu ne sera pas un Fable 1.5. Le gros du travail préparatoire a consisté à interroger la communauté sur ses attentes, à lister ce qu’il serait chouette d’ajouter pour retenir ce qui était réellement possible de faire, l’intention est donc louable et suffisamment rare dans le milieu pour être signalée.
Le développement du soft s’est alors articulé autour de trois axes principaux. La narration tout d’abord doit être plus concrète, plus immergeante et en même temps moins directrice. Fable est une aventure avec un grand A, que chacun peut vivre comme il l’entend. En pratique on est toujours entouré d’une foule de PNJ sacrément bavards que l’on peut écouter, laisser en plan ou observer attentivement à l’aide d’une touche. Les aficionados de la réplique qui tue en auront pour leur argent, les barbares impatients de trancher du gobelin ne seront plus ralentis.
L’accessibilité accrue compose le deuxième fil rouge du jeu. Là encore Molyneux semble décidé à concilier l’inconciliable avec un système de jeu accessible au plus casual des joueurs wii mais assez profond pour capter l’attention du hardcore gamer le plus exigeant. En pratique le Hub brille par son absence, les lieux importants sont signalés par un ruban brillant au sol et les combats délaissent les combinaisons complexes pour ne plus exiger du joueur que l’utilisation d’un bouton à la fois. Un bouton de magie, un bouton d’arme blanche, un bouton d’arme de jet. C’est aussi simple que ça et très intuitif en pratique sans pour autant casser la profondeur puisque les sorts peuvent être sélectionnés plus en détail dans un petit menu et les armes de jet peuvent passer en mode visée précise (et oui, il est toujours possible de faire des headshots sanguinolents).
Enfin le dernier point cher à Lionhead est la coopération à deux joueurs en écran partagé ou en Live (pas de lan au programme, dommage). Molyneux voulait cette dernière option d’une flexibilité maximale c’est un pari tenu puisqu’à tout moment un ami peut prendre un pad et rejoindre votre partie en cours (et la quitter comme il est venu). S’il n’a pas de profil la console se chargera de lui en allouer un. Évidemment l’IA régit toujours en fonction du profil de vos personnages et mélanger un chevalier blanc et un protecteur silencieux pourrait avoir les conséquences les plus inattendues sur la population locale…

La population locale justement déjà très humanisée et agréable dans le premier Fable semble ici encore plus vivante et omniprésente. Les réactions sont plus nombreuses et les interactions bien plus poussées. Il est ainsi désormais possible d’obtenir du travail plus ou moins honnête sous forme de vols, mini jeux ou combats qui entretiendront votre compte en banque et vous permettront, outre les habituelles armes, équipements et potions, d’acheter des propriétés et même des magasins qui fourniront une rente active même console éteinte. Mais avec les interactions plus poussées, les choix moraux deviendront de plus en plus nombreux et d’après Molyneux devraient s’éloigner des traditionnels choix manichéens du bien et du mal : il y est aussi question de naïveté, cruauté, richesse, influence, alliés etc.
Les interactions sont donc de plus en plus complexes, la bande à Molyneux ayant poussé le vice jusqu’à inclure une gestion des moyens de contraception et de protection sexuelle qui, absente peut déboucher sur un gosse ou une … MST ! Pourtant le PNJ avec lequel vous passerez le plus de temps ne sera ni votre femme/mari, ni le chef de votre guilde, ni même le gardien de la prison où vous échouerez mais bel et bien le meilleur ami de l’Homme (fut-il virtuel) : un chien. Relativement arbitraire dans son imposition (non on ne peut pas changer la race ni même s’en débarrasser, j’ai demandé) ce satané cabot vous accompagnera tout au long de l’aventure et à l’instar de votre personnage évoluera en fonction des actions que vous lui demanderez d’accomplir. Si vous choisissez de développer son flair, sa capacité à dégoter des bonus et à prédire les ennemis s’amplifiera, si vous décidez plutôt de l’entrainer au combat son aspect sera plus impressionnant et vous vous en ferez un précieux allié pour les combats. (non ne rêvez pas, il n’y aura pas de combats de chiens, j’ai demandé).

Fable 2 s’annonce donc comme plus riche, plus complet, plus réfléchi que son prédécesseur sur tous les plans. Les gens seront-ils une nouvelle fois légèrement déçus ? Oui forcément, le jeu est toujours un concentré de fun. Ce n’est pas un RPG et encore moins un jeu Japonais pourtant Fable vous transporte comme nul autre dans un monde complet et cohérent avec son atmosphère et ses codes propres. Bien sur dans le jeu se présente dans la lignée du premier épisode et les réfractaires ne seront toujours pas convaincus. Ceux là ferraient cependant bien de surveiller la franchise ; Sieur Molyneux a encore pléthore d’atouts dans sa manche et il se pourrait que ses prochaines productions lorgnent du côté du PvP. En attendant ce Fable 2 s’annonce avec GoW 2 comme l’un des blockbuster de cet hiver.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

14 Oct. 2008 | 17h25


philyra
J'adore les commentaires des images ^^ faudra que je me mette à en faire moi aussi xD Bref, un jeu qui s'annonce énorme, comme son grand frère en son temps. Avec LE gros avantage : un toutou qui lèche vos bottes, même quand il s'en prend une dans le derrière !

14 Oct. 2008 | 18h19


Zefi
Un titre que j'attends surtout pour son mode coopératif (je sais en ce moment c"est mon trip ac mon petit fréro :D), a voir si il sera bien intégré. Voila quelques questions à monsieur BH en particulier :
Si je suis rejoint dans ma partie par un second personnage, pourra-t-il évoluer lui aussi (vieillir, changer d'apparence...) ? prendre des niveaux, acheter des établissements, avoir lui aussi une femme ou un homme, avoir des enfants dans notre partie ? Et la question qui est d'après moi la plus importante, sera-il obliger de suivre l'hôte de la partie, ou aura-il la possibilité de vagabonder à sa guise ?

Merci bien pour vos réponses messieurs-dames !

15 Oct. 2008 | 22h33


BlueHunter
En multi l'XP est multipliée par deux, donc chacun des persos continue d'évoluer physiquement et moralement. Je ne pense pas qu'il soit en mesure d'acheter des bâtiments, se marrier et de taffer mais ça reste à vérifier. Pour l'instant je n'ai vu que la coop en local et caméra oblige, les deux joueurs restent dans une zone commune. Je ne sais pas encore comment ça se passe en live mais il est de toute façon claire que les deux joueurs sont limités à la même zone de jeu (entre deux temps de chargement).
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU