Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité
Posté le Dimanche 30 Octobre 2011 par Philyra,Vinz
<< PSVita - Un avenir au doigt et à l'oeil

> Lunettes-casque 3D - Un avenir antisocial


Comme l'avenir possède plusieurs embranchements possibles, Sony se lance dans une autre conquête : celle d'un nouveau marché, en parallèle de la vague 3D qui nous submerge depuis quelques temps.
La vraie question serait d'abord de savoir si ce marché existe, pour autant il est toujours envisageable d'en créer un. Le tout est donc d'analyser les arguments de ce nouvel objet du futur.

Un casque. Un mode vision binoculaire. Une manette. Une connexion filaire. Un essai déjà tenté mais auquel Sony apporte une touche tendance et un design souplement ondulé?


Outre un nom formel comme on n'en fait plus sauf pour les cartes graphiques, soit HMZ-T1, le côté moins réussi tient dans le boîtier relié au casque et qui se charge des calculs pour le traitement audio et l'affichage des vidéos en 2D et en 3D (stéréoscopique) sur les deux écrans OLED de 0,7 pouces. Portatif mais in-doors en somme.

Lors du Paris Game Week il nous fut donné l'occasion de nous couronner de ces quelques 420 grammes et de tester le rendu de Resistance 3 sur PS3, manette en main et casque sur les yeux autrement dit. La première chose à noter c'est que dans un sens on peut garder ses lunettes, ce qui est plutôt pratique, mais par contre faire tenir le casque sur son crâne tient plus de l'exploit. L'aide de l'animatrice fut des plus utiles, puis après quelques minutes à piquer du nez on s'habitue au poids finalement pas trop excessif de l'engin.

Par rapport à l'annonce de Sony au sujet de l'effet reproduit qui correspond à être en face d'un écran d'une diagonale de 19 mètres en étant assis à une distance de 20 mètres je dirais que c'est plutôt exact en terme de ressenti, le mal de crâne en plus. Du côté du champ de vision 45°, de la résolution à 720p maximum et du son surround 5.1 voilà qui assure parfaitement le rendu 3D et le côté « salle noire ». Certes on y perd nos repères spatiaux et tout l'expérience en local mais en terme d'immersion il y a sans doute quelque chose d'intéressant à creuser.
Pour l'instant on sait que le Japon devrait accueillir ce jouet du futur le 11 novembre prochain ce qui permettra à Sony de savoir si les consommateurs peuvent être réceptifs à ce genre d'objets. Toutefois il semblerait que le lancement soit également prévu en France pour un prix d'environ 799? (contre 600? au Japon) sans date de sortie pour le moment.
Mais de toute façon, pour l'un ou pour l'autre de ces nouveaux jouets, le futur se fait attendre à nos frontières. Comme à l'accoutumée.
<< PSVita - Un avenir au doigt et à l'oeil
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires

30 Oct. 2011 | 20h34


Zefi
Hum, j'attends de voir Uncharted entre mes mains car vu la claque que je me suis pris avec God Of War GoS, si le titre s'avère ne serait-ce que deux fois plus beau, se sera très impressionant!,

30 Oct. 2011 | 21h33


Vinz
J'ai pas vu ce que donnait GoW, en tout cas, très déçu de la technique de ce uncharted sur Vita. On voit que ce n'est pas le même studio.

30 Oct. 2011 | 22h33


YAZORIUS
Encore une façon d'imposer le "dématérialisé" ... Pas de port UMD et peu de ventes matérialisées prévues (vente essentiellement prévue via PSN, malgré le slot flash propriétaire prévu spécialement pour la Vita : « New Game Medium »), donc peu de jeux à acheter en occasion, pas de compatibilité avec les anciens jeux achetés en UMD (à moins de les racheter sur le PSN), pas de possibilité de revendre son jeu si on le trouve finalement trop nul, ...

Et évidemment un disque dur/carte flash gavé à mort si l'on est un gros joueur (ou aimant jouer à divers jeux simultanément). Ce qui rendra impossible d'acquérir de nouveaux jeux sans perdre ceux qu'on a d'installés (car il est probable qu'on ait un nombre de téléchargement limité d'un même jeu depuis le PSN), à moins d'acheter une fortune de nombreuses cartes flash propriétaires. Et que dire de la batterie lithium non-amovible ? 3 ans maxi d'usage moyen : après, il faudra acheter une nouvelle console (vu que la garantie sera dépassée). Mouais ...

Cette PSP me laisse finalement de marbre. Les possibilités techniques sont une chose fort intéressantes, mais elles ne suffisent pas à masquer selon moi l'intérêt principal de l'entreprise japonaise qui est d'imposer son monopole de vente de jeux sur le store officiel (vu que la PSP-Go n'était pas assez évoluée par rapport à la première mouture pour amener les joueurs sur le PSN) et de proposer une console hybride qui se veut lutter contre la 3DS, les smartphones et autres tablettes en tout genre.

De nos jours les téléphones ne servent presque plus à téléphoner (surf, mini-jeux, applications diverses, photos, ...). Les consoles vont finir par ne plus servir à jouer (mp3, images, films, mails, Facebook, Foursquare, Skype ou encore Twitter) ... A vouloir miser sur le multi-usage, on finit par avoir des produits qui se ressemblent tous, avec des défauts/inconvénients impardonnables dans leur usage sensé être principal. >_<

31 Oct. 2011 | 10h13


philyra
Je n'ai pas voulu aller dans des considérations de ce genre dans un dossier qui se voulait un mini récapitulatif de ce qui a pu être montré en 5min sur le salon.
Néanmoins Yazorius je te suis entièrement sur ce que tu énonces. Mon engouement pour cette console a été revu à la baisse !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU