Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité
Posté le Jeudi 26 Février 2009 par Philyra


Au cours d’une présentation de Dawn of War 2, un jeu très attendu par une masse de joueurs (amateurs ou non du jeu de plateau Warhammer 40 000 d’ailleurs), Microsoft a sauté sur l’occasion pour nous dévoiler les qualités du service Games for Windows - LIVE dont profite avantageusement le jeu cité un peu plus haut. Disposant déjà du Xbox Live comme terrain d’appui, Microsoft veut proposer aux joueurs disposant d’un compte Xbox de relier celui-ci à un compte Live PC, et élargir un marché déjà existant aux joueurs sur PC. Le propos est donc alléchant, encore faut-il qu’on s’assure de l’efficacité du projet.

Petite note : Le géant Microsoft à fait en sorte de nous placer dans les meilleures conditions pour essayer sa nouvelle plateforme. En témoigne cette photo du matériel sorti tout droit de chez le constructeur et qui se veut à la pointe de la technologie. Il est évident que ça change la vie d’un joueur, ayant eu depuis toujours un clavier et une souris génériques. Et puis les lumières intégrées et le casque ça égaie une partie. Alors attention, âme sensible s’abstenir, parce qu’à ce niveau-là ça pique les yeux...

Habitués à la plateforme Steam, les joueurs vont désormais pouvoir compter sur une nouvelle arrivante en la matière issue de la branche Games for Windows, avec cette petite mention « Live » qui fait toute la différence. Annoncée comme plus accessible, même si c’est une chose que nous vérifierons en profondeur par la suite, GFW de son petit nom s’étend sur une gamme encore relativement réduite de jeux (15 pour être exacte). Toutefois l’intérêt de ce service mis en place par Microsoft est qu’en plus de proposer à une communauté de joueurs de se retrouver sur online, chacun pourra profiter des plaisirs offerts par le Xbox Live. Et le constructeur insiste bien sur l’aspect intégralement gratuit de la chose.

Malins comme nous sommes, nous nous rendons sur le site officiel pour nous faire une idée de ce à quoi nous devons nous attendre vis-à-vis des jeux Games for Windows. En clair, vous disposerez des fonctionnalités suivantes :
- Par un système de mise en relation nommé TrueSkill™, jouez en multijoueurs avec vos amis ou affrontez de nouveaux adversaires en ligne que ce soit sur PC Windows ou sur Xbox 360. Par contre à ce jour, seulement 4 jeux incluent l’interconnexion entre les deux consoles.
- GFW donnera accès aux joueurs à un marketplace qui promet d’être la nouvelle plateforme de téléchargement à la mode, avec un principe de mise à jour automatique qui devrait simplifier la prise en main.
- Il sera également possible si on possède à la fois une Xbox 360 et un PC de lier ses deux comptes avec succès, scores et liste d’amis associés.
- Sera prise en charge par les jeux GFW la Manette Microsoft XBOX 360 pour Windows.
- Sera aussi présent le chat, vocal ou écrit, quelle que soit la console utilisée.
- Et en bonus, vous aurez même le loisir de profiter du service musical Zune et d’un adaptateur de résolution grand écran.

Avant de se lancer dans le cœur du sujet, on va tout de même résumer les ambitions avouées des développeurs du service, pour pouvoir juger au mieux du niveau de réalisation actuel du projet et voir ce qu’on peut en espérer dans un avenir proche. Ainsi, concernant cette nouvelle plateforme, les mots d’ordre font écho à ce qui s’est dit précédemment à savoir : Qualité, Compatibilité, Sécurité et Facilité d’utilisation.
Les parents et la ménagère qui ne veulent pas s’embêter à effectuer diverses manipulations constituent donc une cible privilégiée, sans compter les joueurs qui pourraient avoir envie de découvrir un système efficace et sans prise de tête. Bref, cet enrobage purement commercial est définitivement très aguicheur, alors qu’en est-il du fond ?

1ère étape : en terrain inconnu
Premier point pour espérer profiter du service, disposer d’un produit estampillé Games for Windows – LIVE (chose facile lorsqu’on a obtenu un pack presse je vous l’accorde). Ensuite, avant de commencer à installer son ou ses jeu(x) compatible(s) on se crée son Gamertag, ce qui correspond à un identifiant en tant qu’utilisateur du Live. Pour information, on doit disposer d’un compte similaire à celui qu’on peut utiliser avec Windows Live Messenger. Autrement dit, une sorte de boîte mail pourvue du suffixe @live.fr qui servira à nous connecter online de la façon suivante :



L’adresse internet pour s’en créer une est la suivante :
=> https://accountservices.passport.net/ppnetworkhome.srf?vv=650&lc=1033.
Seul défaut vraiment notable à ce propos, vouloir rejoindre la communauté nous oblige à passer sur le site anglais.
Ensuite, sur le site http://www.xbox.com/en-US/live/default.htm, vous n’avez plus qu’à vous inscrire (sign in) et on vous demande alors pour réaliser votre Gamertag votre date de naissance, de choisir un nom de joueur, un avatar, et un niveau de jeu parmi 4 disponibles : Détente, Famille, Pro et Sous-sol (la zone ultime). L’ensemble est très rapide et intuitif, et bien évidemment éditable par la suite, mais c’est une fois cette parenthèse fermée que la partie intéressante commence.
En accord avec le contenu de notre pack presse, nous découvrirons Games for Windows – LIVE d’abord avec Fallout 3.

Petit résumé du jeu pour que tout le monde en soit au même point :
Sorti fin octobre 2008 Fallout 3 nous place dans un environnement post apocalyptique en 3D vaste et complexe. C’est un jeu de rôle qui offre une grande liberté d'action au joueur. Ce dernier pourra faire évoluer son personnage comme bon lui semble mais surtout interagir avec les autres protagonistes comme il le souhaite pour atteindre l'une des 200 fins différentes. Avec système de combat unique, vous devrez survivre contre les terreurs du monde extérieur : radiation, super mutants et créatures génétiquement modifiées...

L’accès à la plateforme à travers ce jeu s’effectue grâce à une clé visible dans le boîtier et qui vous permet d’apprécier en ligne les succès, les interactions possibles avec vos amis et le contenu téléchargeable du marketplace. Celui-ci vous offre de nouvelles quêtes, de nouveaux ennemis et de nouvelles armes pour continuer votre aventure. De quoi rallonger n’importe quelle durée de vie de manière exponentielle sans aucun frais.



Le Live est disponible à partir du menu principal du jeu grâce à un onglet bien précis. Et là le premier problème survient. Avec Fallout 3, une mise à jour est requise avant de pouvoir faire quoi que ce soit. Or, pour peu que le téléchargement soit difficile voire sans fin pour on ne sait quelle raison, impossible de se connecter au Live malgré un fournisseur haut débit en parfait état.



Une obligation qui se révèle donc très frustrante, et qui se solde par un bug type écran noir avec Windows XP... En informatique, on a tendance à dire « qui peut le plus peut le moins », or si Games for Windows est optimisé pour Windows Vista, on ne saurait tolérer un tel comportement avec le système d’exploitation précédent qui répond au critère de compatibilité (32 bits, etc.). On restera donc hors ligne sur ce jeu, et on profitera des succès pour nous tout seul, et aussi pour améliorer notre score sur notre Gamertag...




2e étape : dans le vif
Après cet échec sur Fallout 3 on passe donc sur Dawn of War 2 qui nous offre de toute façon plus de possibilités par rapport au Live, à savoir : chat vocal, succès, amis, coopération, multijoueurs, et matchmaking.

Encore une fois, un petit résumé pour les néophytes :
Dawn of War II est sorti le 20 février 2008. Il fait partie de la catégorie des STR, ce qui correspond en bon français à un jeu de stratégie en temps réel. S’inscrivant dans l’univers de Warhammer 40 000, le célèbre jeu de figurines, le développeur Relic entertainment vous propose de toucher à deux gameplay différents. En solo vous incarnerez une escouade de Space Marines qui se doit de sauver la galaxie d’une annihilation totale. En multijoueurs vous pourrez choisir entre 4 corps d’armées pour tenter de prendre le pouvoir sur vos adversaires. Sans compter l’aspect coopératif des missions, qui accentuent encore l’intérêt du Live.

On en revient au Live d’ailleurs. Mais d’abord parlons de l’installation. Ironiquement, on nous demande de créer à la fois un compte Steam et à la fois un compte Live. Je m’exécute pour Steam. Et ensuite voilà encore une mise à jour qui se lance sans demander son reste. Le temps où les jeux arrivaient parfaitement fignolés semble bel et bien révolu. Cette fois-ci encore on y arrive avec pas mal de difficulté mais le jeu finit par se lancer. Dès cela, une fenêtre windows Live se lance, vous invitant à créer un profil pour profiter de la communauté. Chat, amis, succès et parties multijoueurs sont promis. Dans le menu principal un onglet dit « Live » est présent et une fois connecté avec mon mot de passe c’est enfin gagné !!





Je retrouve alors mon Gamertag précédemment créé, avec une partie amis, messages, joueurs et chat privé. Il est également possible de modifier son profil et de régler ses paramètres, le plus intéressant étant sans aucun doute celui du casque-micro pour les parties multi sur le live. Concernant ce point, dans l’onglet multi joueur « trouver une partie » on remarque qu’un classement est effectué par GFW – LIVE grâce à l’indication de la zone donnée lors de la création de son Gamertag. Très utile pour être avec des personnes de son niveau et éviter une rapide frustration. On peut alors lancer la recherche en invitant des amis pour constituer une équipe par l’intermédiaire de GFW (avec un message écrit, et vocal aussi si on le souhaite), ou on peut décider de faire une partie en tête à tête. C’est extrêmement efficace et le jeu étant de qualité, on ne peut rêver mieux pour faire des matchs successifs avec peu de ralentissements en vue.



Dans la campagne, on s’intéresse alors au mode coopératif, et à l’indication en haut de l’écran qui est d’inviter un ami pour former une équipe de deux lors des missions. Encore une fois, c’est GFW – LIVE qui gère la manœuvre et cela s’avère plutôt efficace. Par contre impossible de jouer avec un inconnu, il faut que celui-ci fasse partie de votre liste de vos connaissances. Et là pas de souci, un joueur rencontré au hasard d’une partie multijoueur fera parfaitement l’affaire si le cœur vous en dit. Vous pourrez même à la fin de l’affrontement lui envoyer une requête d’ami. Il figurera alors concrètement sur votre liste.

Au sujet des succès, lorsque la fenêtre GFW – LIVE s’ouvre, il suffit d’afficher ses jeux pour voir Dawn of War y figurer avec le nombre de succès en question débloqués et pourvus de leurs descriptions précises. Plus celui-ci est élevé, plus notre score de joueur est élevé sur notre carte Gamertag. Il faut également savoir que le score prend en compte à la fois les jeux sur Xbox et sur PC auxquels ont a pu joué. Pendant le jeu, les succès déverrouillés apparaissent en temps réel en haut de l’écran, un élément jusque là ignoré des joueurs PC, et qui fait toujours son petit effet sur notre sentiment de fierté. Et puis quel bonheur pour ceux qui aiment finir à 100% un jeu, quelles que soient les objectifs demandés !




3e étape : et le marketplace ?

Sur ce sujet on fera court, car il tient en assez peu de mots. En effet, comme on a pu le voir avec les téléchargements, ceux-ci ont tendance à s’effectuer automatiquement quand on lance le LIVE à partir d’un jeu. Autrement on a accès au marketplace directement par le service Games for Windows – LIVE tel qu’il est disponible dans la liste de programme de son menu « démarrer » d’ordinateur. Une fois sur son Gamertag, on peut voir la situation de ses téléchargements et visiter le site. Les propositions ne sont pas spécialement nombreuses entre les add-on, les démos, les trailers et autres bonus car la liste des jeux concernés se réduit à 7 titres. Pour ce qui est de l’anglais, le niveau ne devrait pas poser de problème même aux plus frileux d’entre vous, mais on note l’absence de traduction évidente. Point important à indiquer également : la gratuité. En général les vidéos et les démos sont proposées librement, pour le reste les transactions s’effectuent par l’intermédiaire des Microsoft Point auxquels les joueurs du Xbox Live sont habitués. Le dernier téléchargement payant en date est sans doute l’add-on de Fallout 3 nommé Opération : Anchorage qui est proposé au prix de 800 points.



Bien évidemment la possibilité d’acquérir des MS Points est possible et très facile d’utilisation. Pour cela on passe par la case internet, sur le site Xbox, et on s’assure que sa carte de crédit est remplie. Dans un avenir proche, on est donc en droit d’espérer un choix plus étoffé qui devrait garantir à ce nouveau service une bonne durée de vie auprès des joueurs. Ces derniers n’ont en effet rien à perdre et tout à gagner à suivre les progrès de ce service.


4e étape : le résultat d’un dur labeur

Après tant d’attente et un échec de mise à jour sur Fallout 3, qui aurait cru qu’être connecté sur Dawn of War aurait procuré autant de plaisir. Avec ce jeu le système se révèle fiable pour le multijoueur et la mise en forme est propre et claire. La fenêtre GFW – LIVE qui s’ouvre chaque fois qu’on en a besoin est bien réalisée, et l’interface est accessible. On est alors heureux de profiter des petits avantages totalement gratuits du service par l’intermédiaire de notre carte de joueur.



En conclusion donc, il faut se prendre un peu en main pour réussir à obtenir l’accès au Games for Windows – LIVE mais dans l’ensemble de la bonne volonté suffit à faire fonctionner cette nouvelle plateforme. Les joueurs PC qui utilisent Steam pourront sans doute rester dubitatifs quant à l’intérêt du service mais les membres du Xbox Live qui voudront s’essayer aux jeux PC auront tout à y gagner. L’interconnexion entre les deux consoles semble en effet avoir atteint un bon niveau de compatibilité et les points, amis et succès se mettent à jour d’un compte à l’autre. On n’attend plus que le catalogue de titres et de téléchargements s’étoffe plus, notamment par rapport au marketplace, et que les bugs de mise à jour obligatoire soient revus pour que la plateforme puisse convaincre définitivement.
Par contre pour ce qui est de la manette Microsoft Xbox 360 pour Windows et du service musical Zune, n’ayant pas eu les moyens de les tester on ne se prononcera pas dessus.

Une note au sujet de Windows Vista : Pour ceux qui, à l’inverse de moi, disposent du dernier système d’exploitation de Microsoft, vous apprendrez sans doute avec plaisir que le constructeur à fait quelques efforts de compatibilité entre les deux éléments. Ne pouvant en témoigner, on soulignera tout de même les attentes à ce sujet. Chaque titre Games for Windows devra apparaître dans le nouvel Explorateur des jeux Windows Vista qui permet une approche plus directe des jeux, sans besoin d’aller les chercher dans le menu démarrer. De plus, les jeux estampillés Games for Windows sont tous dotés d’une sorte de fonction “installation facile”, de même que la suppression devra être plus aisée.

Et pour en revenir à la sécurité dont se préoccupe beaucoup Microsoft, les titres estampillés Games for Windows se doivent de prendre en charge les nouvelles fonctionnalités de contrôle parental de Windows Vista. Encore qu’aujourd’hui, les jeux disponibles sont, de manière générale, plus tournés vers un public mature.
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2014 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU