Webzine de Jeux Vidéo PC et Consoles
Invité
Posté le Vendredi 05 Octobre 2007 par philyra
Cette journée de samedi passée au Micromania Games Show a été pour moi, une fois encore, un bon moyen de m’essayer à plusieurs titres prometteurs. Certes, on atteint seulement les 15 développeurs (le FJV, par exemple, en comptait largement plus), mais ce salon a le mérite d’être très bien maîtrisé, avec notamment des places en quantité limitée à l’achat. Déambuler dans le hall 6 de la porte de Versailles restait donc très agréable, et c’est avec plaisir que je rédige ce dossier pour vous faire partager les dernières infos concernant les jeux présentés. D’abord sur ceux qui ont marqué le salon, mais aussi sur ceux qui ont simplement retenu mon attention, en bien ou en mal...



Avant les détails, une petite liste des jeux qui étaient présents lors du salon (les absents se reconnaîtront) :


Call of duty 4 : modern warfare
Guitar hero 3
Tony Hawk proving ground
Star Wars la trilogie complète
DBZ budokaï tenkaichi 3
Naruto ultimate ninja 2
Ace Combat 6
Eternal Sonata
Ragnarok Online
Astérix et les JO
Colin McRae 3
Clive Barker’s Jericho
Heist
Turning Point : Fall of liberty
Rise of the argonauts
Race Driver : Create and race
Kane and Lynch dead men
Need For Speed pro street
Skate
Fifa 08
MySims
Crysis
Halo3
Project Gotham Racing 4
PES 2008
Mass effect
Forza motorsport 2
Super Mario Galaxy
Metroid Prime 3 Corruption
Wii Fitness
Eye training (ds)
RE Umbrelle chronicles
The legend of zelda : phantom hourglass
Luminous Arc
Fantasy Wars
Devil May Cry 4
Mega Man starforce
Mega Man ZX advent
Gjost squad
Hard to be a god
Mario et Sonic aux JO
Sega rally

Nights : journey of dream
Virtua Fighter 5
La boussole d’or
Heavenly Sword
Time Crisis 4
Uncharted Drake’s Fortune
God of War PSP
Eye of judgement
Warhawk
Singstar R’n’B
Buzz Hollywood
Frontlines : Fuel of war
Moto GP 07
Stuntman ignition
Conan le barbare
Rayman et les lapins encore plus crétins
Naruto rise of a ninja
Bleach wii
Assassin’s creed
Léa Passion
Splinter cell conviction
Haze
J’enrichis mon vocabulaire
Spider-man allié ou ennemi
Crash and Daxter 3
Juiced 2 : hot import nights
Gran Turismo
No more heroes
Burnout paradise
Dragon Quest wii
Lanfeust de Troy DS


Lucky luke : tous à l’ouest
Zack et wiki le trésor de barbaross
Lettriq
Le monde de titeuf/Nadia



Et quelques autres...


@ Revendication d’une évolution des tendances : Cette année le MGS reflète la nouvelle approche des jeux vidéo un peu plus orientés « famille ». C’est par là que je vais commencer en vous décrivant quelques-uns des jeux qui trônaient dans les coins réservés aux « petits joueurs ». Des jeux ludiques, éducatifs, pratiques, pour enfants, filles, garçons, adultes, seniors...

My Sims

Que ce soit sur Wii ou sur DS, les Sims se sont enfin renouvelés, tout du moins dans leur design... Orientés plus « bon enfant » que réaliste, le mot d’ordre est de s’amuser dans un monde tout en couleur, à travers une simulation de vie qui n’a rien perdu de son charme. Ceux qui ont apprécié Animal Crossing devraient trouver leur compte même si le online ne semble pas être de rigueur.
Reste la création de personnages uniques (pirate, gothique, réincarnation d’Elvis ^^), et le but louable d’aider les autres Sims pour rendre à votre village sa beauté d’antan. Rien de bien compliqué bien sûr, c’est une question d’ambiance avant tout.


Léa Passion
Rien de bien nouveau sous le soleil si ce n’est que Léa évolue dans différents univers depuis un certain temps, tels que la mode, la cuisine, la médecine animale... Le succès est sans doute mérité mais pour ma part ça demeure un peu trop « trivial », l’âge sans doute ^^


Singstar R’n’B
Un principe de jeu inchangé, et en avant la musique. Spectateur ou acteur, le rythme de ce jeu nous entraîne toujours plus loin. Assurez-vous tout de même d’apprécier le type de chansons proposées, et faites péter le micro !


Mon coach personnel
« J’enrichis mon vocabulaire » ou « comment me sentir moins bête avec peu de moyen ». Voilà la nouvelle ligne de conduite d’Ubisoft qui nous propose un jeu dans la même veine que celle du prof Kawashima, mais avec 16 000 mots au programme s’il vous plaît !

Rayman contre des lapins très très crétins
Titre non officiel mais qui fait état de la dose accentué de délire qui émane de ce jeu. La sauce n’est peut-être plus très fraîche à cause du manque de surprise mais elle prend toujours. On s’en met plein les pattes de lapins, et on rayonne de plaisir... Jusqu’à quatre entre amis, vous n’êtes pas prêt d’oublier le foot US « version lapins », la caricature des jeux musicaux sur console, le rodéo, la course de vélo, les crétineries au bureau, etc.


Guitar Hero 3
Quoi de plus ludique que de tenir en main une guitare ? Rien, et la scène a tôt fait de nous le prouver tant cette partie du salon est rapidement prise d’assaut et le temps d’attente parfois long. Après, chacun a sa façon de prendre le jeu en main mais dans l’ensemble je n’ai vu personne de déçu. Une chose est sûre, vous tenez en main la nouvelle référence en matière de jeu musical, subjectivement plus fun qu’un Singstar à paraître sur la même console...




@ Les Bulldozers du salon : Des avant premières « exceptionnelles » comme dirait le dirigeant de Micromania. Voici non pas de quoi le contredire, mais de quoi vous assurer de la qualité de certains softs, voire de rendre les choses un peu plus nuancées quand mon expérience du jeu me le permet.

HALO 3


Un hit incontestable et incontesté ? Sans doute, mais je ne suis pas totalement convaincu tant je trouve que la publicité autour de ce jeu nous a manipulé. Bref, pour me faire une idée je l’ai essayé sur le stand et voilà ce que je peux conclure du mode multijoueur qui était mis à notre disposition. Une map énorme, des décors fins et assez détaillés, mais le hic c’était le peu d’ennemis. Cinq minutes passées avec mon coéquipier pour trouver quelques monstres à se mettre sous la dent. Le fun n’était pas vraiment au rendez-vous, sans compter qu’une amie m’a dit qu’elle avait fini le solo en 8h... La fluidité du jeu demeure néanmoins un point fort, ainsi que l’univers du master chief et son arsenal assez varié, tant en armes qu’en véhicules. De quoi ravir les fans de la première heure donc, et puis je n’ai pas non plus tout vu ^^


DEVIL MAY CRY 4


On en attend tellement de ce jeu, qu’on ne sait plus quoi en dire. Pour ma part, je vous livre les infos fournies lors de la conférence sur des passages du jeu que j’ai pu tester par la suite sur le stand de Nobilis. La chasse aux démons commence donc sur un petit compte rendu du scénario. Première surprise, Dante n’est plus LE héros. Il s’est même fait piquer la vedette par un dénommé Nero qui arbore la même épée, les mêmes pistolets, la même coupe de cheveux blanc, le même manteau rouge, et bien évidemment la même classe. On sait seulement que ce dernier est un chevalier de l’Ordre de Maken, qui a pris en chasse Dante après que celui-ci se soit invité à une cérémonie de l’Ordre pour massacrer de nombreux adeptes. En début de jeu Dante serait donc l’ennemi à abattre... Bref, côté gameplay les orbes rouges et vertes sont toujours présentes, ainsi que le système de combos et la désormais fameuse musique hard rock plébiscitée par les gamers. Par contre, nouveau perso veut dire nouveau pouvoir. Vous voilà pourvu d’un bras maudit qui, associé à des orbes bleues, vous donnera accès à des capacités uniques (se déplacer dans les airs par exemple). La profondeur du champ de vision ainsi que la finesse du jeu et des cinématiques se fait ressentir (effets d’onde sur l’eau, souffle de vent glacial). Les demi-boss de glace étaient à ce propos extrêmement classe, avec la possibilité particulière de faire des prises pour les mettre à terre, et le boss de fin de niveau (un centaure aux allures de Balrog) s’est avéré tellement coriace qu’on n’a pas pu voir la fin du combat... Un avant goût de jeu bien sympa, en rappelant par ailleurs que celui-ci sort début 2008 sur PS3 et Xbox360.


HEAVENLY SWORD


Je ne me pencherai pas beaucoup sur ce titre qui m’a réellement déçue et qui apparaît pourtant aux yeux de beaucoup comme un jeu de qualité. Proche de God of War dans son système de combat au corps à corps, l’héroïne Nariko ne dégage pas autant de charisme à mes yeux (être courtement vêtue est loin de faire d’elle une égérie !). Le tabassage se fait autant sur les boutons de la manette qu’à l’écran et les ennemis restent pratiquement invariables. D’autres personnages relancent la dynamique avec notamment les phases de tir à l’arc, ou même les passages de cinématiques jouables comme on en trouve de plus en plus souvent. Mais cela ne suffit pas à changer un ensemble qui s’enfonce rapidement dans la répétitivité. De plus, le jeu n’offre pas une patte graphique vraiment fraîche dans sa conception, même s’il est indéniable qu’on a passé un cap niveau réalisme et finesse. Le thème de la vengeance n’est quant à lui pas nouveau. Ses cheveux par contre, sont oranges.


ASSASSIN’S CREED


Les créateurs de Splinter Cell et les développeurs des Prince of Persia s’efforcent depuis 4 ans à nous proposer un jeu d’une qualité incroyable, et venant d’Ubisoft on ne se pose plus de question sur l’impact que va avoir ce titre prévu pour novembre. Trois villes du 12e siècle ont été reconstruite du temps de la 3e croisade : St Jean d’Acre, Damas et Jérusalem. En ces temps de tensions profondes, vous incarnez Altaïr, un assassin chargé éliminer des chefs de croisade belliqueux. Dans la ville, tout est géré en temps réel et vous pouvez interagir avec toutes les personnes qui constituent la foule, avec bien sûr une influence de vos actions sur l’environnement. Moyen-Age oblige, votre héro, en plus d’être un acrobate hors pair (il escalade tout en prenant appui sur chaque surface de plus de 5cm), est rompu à toutes les techniques de combat à l’épée et à l’arc, sans compter ses couteaux de lancer bien pratique ainsi que sa dague d’assassin cachée dans sa manche. Lors d’une cinématique interactive, on rencontre notre première cible, le second de Richard Cœur de Lion. La conversation nous apporte les indices nécessaires pour trouver l’endroit où le tuer tranquillement. Problème lorsque la garde se ligue contre nous car malgré un système de contre-attaque performant, l’IA est particulièrement aggressive et on fuit le combat, tout simplement. Reste plus qu’à se faire oublier, en se faisant une idée du champ de vision par exemple (impressionnant soi dit en passant), ou de sortir de la ville à cheval pour continuer ses affaires dans une autre... La vie est pleine de surprise... Sur Xbox360 et PS3...


HAZE


Nouveau FPS futuriste de la PS3, le jeu se résume en une phrase très bien trouvée : « l’abus de Nectar est dangereux pour la santé ». Disponible le 23 novembre, ce titre vous met dans la peau d’un fantassin chargé par la société Mantel d’assurer la sécurité des nations. Le fameux Nectar a été conçu par la boîte pour doper les sens, la force ou les réflexes de vos soldats. Seulement voilà, ces derniers restent avant tout des humains et il vous faudra utiliser ce stimulant avec parcimonie, sans quoi l’overdose vous attend au bout du tunnel. En ce qui concerne la première mission, qui vous oppose à des mercenaires dans la jungle, on peut dire que le jeu est très intuitif, graphiquement abouti, avec une IA très bien gérée et les pouvoirs du Nectar qui apportent une touche supplémentaire de dynamisme. Il ne reste plus qu’à se faire une idée de la dimension du mode multijoueur pour s’assurer du succès. On nous promet en tout cas un scénario bien construit dans son évolution, ce qui est toujours une bonne chose.


CRYSIS


Attendu pour être une révolution telle que Farcry en son temps, le nouveau né des studios Crytek s’annonce comme un FPS plus que prometteur. A la manière de Haze précédemment cité, il n’est plus question d’ignorer que les pouvoirs qu’on vous confère sont de première importance dans le gameplay. L’aspect tactique du jeu se fait donc ressentir, et attaquer un camp sans préparer un plan n’est plus une solution. Dans le scénario, les services secrets vous chargent enquêter sur des évènements survenus en Corée. On apprend rapidement qu’il s’agit d’une invasion d’aliens, action et science-fiction se côtoient donc dans un univers graphique de grande beauté. Gestion des textures, nombre d’armes, environnement réalistes, rendus des mouvements, tout concourt à vous offrir le meilleur. Attendons jusqu’au 15 novembre pour les révélations...


FARCRY 2


Présenté pour la première fois au grand public par le producteur et le level designer venus spécialement de Montréal, Farcry 2 et une non-suite qui annonce encore une évolution de taille au sujet du réalisme dans les jeux vidéo. Rapidement, l’ancien héros Carter a été mis à la retraite pour qu’on puisse changer de décor et se rendre en Afrique, où se déroule désormais l’histoire. Sur la démo, ce sont surtout les caractéristiques techniques qui ont été présentés, je vous les énumère en vrac. Tout d’abord, il y aura pas moins de 60 façons de se soigner (pour éviter l’usage de médikit), on comptera environ 30 armes et 14 véhicules différents, les environnements seront totalement destructibles (tirer sur une branche d’arbre par exemple signifie que seule celle-ci se détache), pour le lance-flammes la propagation des feux est gérée, les effets de vents et les nuages bougent en temps réels (de la même façon que l’herbe), les bruitages ont été enregistrés dans le pays d’origine, on pourra choisir l’heure de la journée pour effectuer sa mission (en sachant que celle-ci aura une influence sur le comportement des individus), on remarque que les véhicules laissent des traces de passages derrière eux que les ennemis pourront suivre (herbe écrasée par exemple), et enfin, le fameux deltaplane sera désormais dirigeable librement. L’aventure devrait commencer en mars 2008.


CALL OF DUTY 4


Nouveau jeu de guerre dont le stand nous plaçait bien dans l’ambiance, Call of Duty 4 : Modern Warfare est une agréable surprise en matière de multijoueur. Finie la Seconde Guerre Mondiale, vous voilà dans l’époque moderne avec toutes les nouveautés que cela comporte ! Dans la peau d’un commando britannique ou d’un groupe de Marines, affronter des extrémistes russes se fait désormais avec un arsenal lourd. Missiles anti-chars, pointeur laser ou lunettes de vision nocturne vous accompagnerons au cours de vos parties. A 16 joueurs (dont 1 fille...) réunis en équipe, le réalisme du jeu rend les combats très tendus. Se promener seul est d’ailleurs très souvent synonyme d’échec, à moins d’être un véritable as de la souris (ce que je ne suis pas...). En bref, même être dans le fond du classement ne m’a pas ôté mon enthousiasme face à ce titre issu d’une série que je ne connaissais pas spécialement.



@ Passons maintenant aux jeux de sport, très présents sur le salon et qui se révèlent parfois d’une qualité surprenante. Quelques sièges pour les jeux de course étaient d’ailleurs à disposition...

Skate
Ne sachant pas à quoi m’attendre j’ai été agréablement surprise par ce nouveau jeu qui pourrait devenir la nouvelle référence dans cette matière. D’une bonne qualité graphique, le titre propose surtout une nouvelle approche en proposant de réaliser les figures les plus variées par l’intermédiaire des 2 sticks. A vous de prendre une bonne pente, l’élan qu’il faut, un petit saut et le tour est joué ! Mais nous somme en ville alors attention tout de même au trottoir et aux voitures qui circulent, sinon c’est l’accident garanti...


Fifa08

Je ne suis pas une pro en matière de jeu de sport mais une chose est sûre, la pelouse des stades est bien verte. Bref, à part que je trouve les personnages à l’écran un peu petit et donc pas vraiment différenciable, j’ai constaté que les différents joueurs sur le stand avaient l’air convaincu de la qualité du jeu. Pour les nouveautés vous irez chercher ailleurs, je n’en sais pas plus.


Burnout Paradise
Même si on ne sait pas encore quand le paradis ouvrira ses portes, ce jeu de course nous propulse dans une nouvelle ère. Le réalisme atteint m’a véritablement bluffé, même si les différents effets de matière sont déjà connus. La liberté semble également être le maître mot de ce jeu bourré d’ambition, avec une ville totalement ouverte, où il suffit de se promener pour engager une course au travers des routes. Et puis c’est sans compter les crashs spectaculaires, la violence des chocs étant très bien reconstituée. En clair, pour une version démo, cela s’engage plutôt bien.



DBZ Budokaï Tenkaichi 3

Dans la droite ligne de ces prédécesseurs, c’est sans doute sur Wii que le jeu s’illustre le mieux. La manette + nunchuk offre des sensations particulières avec notamment les coups spéciaux qui s’engagent en faisant un mouvement le plus proche de celui que va exécuter le personnage. Le Kaméhaméha c’est désormais tout un art...



Mario&Sonic aux JO
Le plombier moustachu et le hérisson bleu reprennent du service, mais cette fois ils s’affrontent sur les terrains des jeux olympiques. Courses de haies, 100mètres, tir à l’arc, lancer de disque, de javelot ou de marteau sont au programme, avec des personnages issus des 2 univers et aux caractéristiques différentes. Le tout se découpe en mini-jeux dont la prise en main varie selon les choix des joueurs. Tout ceci dans la joie et la bonne humeur bien sûr !




@ Enfin, je terminerai cette présentation sur mes découvertes, pas nécessairement heureuses mais fondamentalement constructives.

Ragnarok online

Petite surprise en ce qui me concerne sur ce jeu sans prétention et qui pourtant ravi de nombreux joueurs. En effet, simple de conception, il offre une grande liberté aux différentes communautés online avec un petit côté manga pas désagréable. En somme, un titre à découvrir...et plus si affinités.



RE Umbrella Chronicles



Pour ce qui est du jeu, pas de réelles mésaventures, ça reprend les scénarios des précédents épisodes en ajoutant quelques passages inédits. Par contre le point de vue est désormais similaire à un FPS, et la prise en main a donc été ajustée à la wii pour un meilleur confort. C’est alors que je pesterai contre le dernier « outil » FPS à savoir le Wii Zapper. Pas de description de mon malheur, simple conseil : ne l’achetez pas.



Eternal Sonata
C’est sans doute la beauté des décors qui m’a le plus attiré le regard dans ce jeu. On atteint un degré d’onirisme rare pour un titre qui montre toute la puissance du cell-shading. Reste les combats (mixant temps réel et tour par tour) qui sont dynamiques mais répétitifs, tant il semble que le bestiaire est limité.



No more heroes

Une curiosité qui a su attirer mon regard. Certes, l’histoire est plus que flou dans mon esprit mais le jeu semble bien maîtrisé et ressort convaincant malgré des personnages atypiques. Intuition plus qu’autre chose, voilà un titre qu’il faudra surveiller à l’occasion, rien que pour le sabre laser du « héros ».



Lanfeust de Troy DS

Une exclusivité passée inaperçue jusqu’ici, tout du moins à ma connaissance. J’y pense surtout parce que j’apprécie la BD et que le système de combat n’était pas trop mal, avec la possibilité de « locker » les ennemis notamment. La qualité des graphismes était honnête (pour de la 3D sur DS), avec des environnements assez fournis en détails. Le tout c’est maintenant d’attendre d’en savoir un peu plus.



The Legend of Zelda : Phantom Hourglass

Juste pour signaler rapidement que je me suis essayée au mode multijoueur du jeu est que ce dernier est plus que convaincant. L’un dirige Link tandis que l’autre lui barre le passage avec les chevaliers noirs cuirassés. Le principe c’est de ramener le plus de fragment de la Triforce dans sa zone sans se faire toucher, sinon les rôles s’inversent. Du fun en perspective.



Dragon Quest Wii

Au début, c’est marrant de frapper l’ennemi à l’écran en faisant le geste de l’épée avec la wiimote, mais quand on sait que l’évolution dans les donjons est pré calculé et que les combats s’enchaînent automatiquement, on en vient à se demander si cela va rester sympa très longtemps, malgré un chara design plutôt réussi... Pas vraiment convaincue par le jeu donc, mais comme c’était en japonais je n’ai pas pu testé le système de magie. Un titre à voir d’un peu plus près.




Pour finir, j’informe juste les plus exigeants d’entre vous que si j’ai omis de parler de certains jeux tels que : Metroid Prime 3 : Corruption, ou Clive’s Barker Jericho, ou Army of Two, ou encore Turning Point : Fall of Liberty, c’est que les previews sont déjà disponibles sur le site... et pour les autres qui restent, et ben ce sera pour une autre fois !
Vous appréciez cet article ?
Partagez le auprès de votre réseau pour le faire connaître !
Commentaires
Encore aucun commentaire :-( Soyez le premier !
Poster un commentaire
Vous devez être inscrit pour pouvoir poster un commentaire : Inscription Rapide
PC - XBOX 360 - PS3 - WII - PSP - NDS
Jeux à surveiller
Crysis 2
Duke Nukem Forever
Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Jeux qui plaisent
Little Big Planet
Les Sims 3
World of Warcraft : Cataclysm
Articles à suivre
Resident Evil
Survival Horror
Nintendo 3DS
Réseau
Faire un Crédit
Jeux Video
LesJeuxVideo Version 8.0.4 Copyright 1999-2017 | Toute copie est totalement interdite | CNIL : 1025900 | CGU